ALL NUIT LONG

Samedi 2 mars – 21h – 3h @ Studio 303 GRATUIT!

Cette année, la Nuit blanche marquera le début du festival, avec l’installation d’un photomaton, realisé par le photographe Nikol Mikus et une série de courts-métrages ludiques et critiques autour des stéréotypes propres au monde du sport. www.nikolmikus.com

Programme 1 : Sport and sexxx 21h05 – 23h05 – 1h05
Pleasure Zone – Dayna Mcload
Triple Axxxel – Lamathilde

Programme 2 : Girls kick it 21h40 – 23h40 – 01h40
High Heels on Wheels – Donna Cassyd & Leslie Sloan
Hockey Dyke in CA – Lamatilde
Piton – André Guiomar

Programme 3 : Corps poétiques / athletic bodies 22h25 – 12h25 – 02h25
Under the Beautiful Skin (Unter der schönen Haut) – Anna D. Ortuño / Les Filles Föllen
Ortuño / Les Filles Föllen
Extrait de Corps de femme – Variation #1 – Mabel Octobre
Etrangère – Christophe Hermans

DAYNA MCLEOD * THE PLEASURE ZONE *
Par les médias de la vidéo et de la performance, Dayna McLeod s’emploie à déconstruire et à disséquer les stéréotypes relatifs au féminisme, à l’homophobie et aux genres en utilisant ironie, gadgets érotiques et humour. The Pleasure Zone est une critique de l’industrie pornographique, structurée comme un match de basketball. www.daynarama.com

LAMATHILDE * TRIPLE AXXXEL + HOCKEY DYKE IN CANADA*
Hockey Dyke in Canada est un témoignage ludique sur la place du hockey dans la vie de deux femmes et sur la place des femmes dans le hockey au Canada. Lamathilde(est une artiste de vidéo-performance-son, franco- canadienne qui vit et travaille à Montréal. Après des études de cinéma, une maîtrise en linguistique, Lamathilde retourne à ses premiers amours : l’image et le son. Son second film, Triple Axxxel : Quintessence du corps cliché est une introduction aux relations entre le genre et le milieu du patinage. www.lamathilde.com

MABEL OCTOBRE *CORPS DE FEMME* – VARIATION #1 (extract)
Ce film est le résultat d’un atelier d’écriture et de vidéo avec des artistes et sportives de tous horizons. Inès de Luna, qui présente la première séquence du film, Combats en règle, propose un parallèle entre les corps en lutte pour l’ouverture et la vie dans un squat et les corps qui dansent, pour le plaisir de sentir.

CHRISTOPHE HERMANS *ETRANGERE *
Sophie est seule. Elle partage sa vie entre des petits boulots et son déménagement. Pour combler ce vide, Sophie sculpte son corps.

ANNA D. ORTUNO/ LES FILLES FOLLEN *UNDER THE BEAUTIFUL SKIN (UNTER DER SCHONENE HAUT)*
En référence à l’équipe de football FC Barcelone, Unter der schönen Haut explore les concepts du football et de la danse. À travers l’observation et l’imitation, le mouvement n’appartient plus à aucune des deux disciplines parce qu’il est hors du contexte. La forme, le rythme et la musicalité sont les axes permettant de dresser un parallèle entre les mouvements exécutés par les joueurs de football et une chorégraphie originale créée par deux joueuses : deux danseuses. Les danseuses jouent et luttent ensemble jusqu’au dernier moment : le but.

ANDRÉ GUIOMAR *PITON*
« Dans la boxe, la dualité entre la violence d’une confrontation et le mouvement du corps humain en harmonie parfaite avec l’esprit permet de dresser un parallèle entre un combat et une danse chorégraphiée. Dans ce documentaire en noir et blanc sur la boxeuse Juliana Rocha, connue comme le Python, on cherche à démontrer les perspectives d’un sport violent pratiqué par une boxeuse. Par le biais d’entrevues avec l’entraîneur et son père nous racontons son histoire et ses motivations. À la suite d’un match, nous percevons toute l’ampleur d’un sport pratiqué par une femme ».

DONNA CASSYD & LESLIE SLOAN *HIGH HEELS ON WHEELS*
Elles étaient rapides et n’avaient pas froid aux yeux. Des patineuses de roller-derby se remémorent le rôle qu’a joué leur sport favori dans leur coming-out et leur désir de s’amuser.